Le Traité
Le Traité

va extraire les Premières Nations signataires du régime de la Loi sur les Indiens : terminé les conseils de bande, place aux gouvernements autonomes; fini les "réserves", place aux innu-assi en pleine propriété!

Notre Innu-Assi
Notre Innu-Assi
Eshe!
Eshe!
 
Collection du Musée de Mashteuiatsh / ©Thomas Siméon

Kuei ! Kuei !

Bienvenue sur le site Internet du Regroupement Petapan.

Le Regroupement Petapan rassemble les Premières Nations innues de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan et a pour mission la négociation et la signature d’un projet d'entente de traité avec les gouvernements du Canada et du Québec. Vous trouverez sur ce site toute l'information nécessaire pour bien comprendre le processus de négociation en cours, et les étapes à venir. Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.

Bonne visite !

Actualités

À la une
Chronique économique : Ekuanitshit après La Romaine Vendredi, 9 novembre 2018
L'arrivée de projets hydroélectriques sur les territoires des Premières Nations est toujours l'occasion d'intenses négociations. Du point de vue des premiers habitants de ce pays, il s'agit d'une occasion de renforcer les bases économiques qui mèneront à terme à une plus grande autonomie des communautés qui habitent le territoire où [...]
Lire la suite
Mashteuiatsh sur le point d?être agrandie Vendredi, 9 novembre 2018
Une nouvelle étape vient d'être franchie en vue de l'agrandissement du territoire de Mashteuiatsh.
Lire la suite
Toutes les nouvelles
Dernier communiqué

Nomination du nouveau Chef responsable de la négociation territoriale globale pour les Premières Nations d'Essipit, de Mashteuiatsh et de Nutashkuan

Lors de l'Assemblée générale annuelle du Regroupement Petapan tenue à Essipit le 5 juillet 2017, les représentants des Premières Nations membres du regroupement ont procédé à la nomination du Chef Clifford Moar à titre de Chef responsable de la négociation territoriale globale et de l'autonomie gouvernementale.


Tous nos communiqués



Par la bande
Pourquoi un traité ?

Parce que nos droits comme Autochtones et comme Premières Nations ne sont pas reconnus.

Pourquoi un traité ?

Parce que le statu quo veut dire attendre que les tribunaux décident sur l'existence de nos droits.

Pourquoi un traité ?

Parce que la négociation est orientée vers la reconnaissance des droits, le maintien du lien avec le territoire, la cohabitation et le partenariat.

Pour la première fois au Canada, notre formule de traité est basée sur la reconnaissance des droits ancestraux.

Le traité ne modifiera pas les droits ancestraux, il déterminera la manière dont ceux-ci seront exercés dans l’avenir.

"Arbre vivant"

Au lieu d'avoir un traité figé dans le temps, celui-ci saura s'adapter aux circonstances et évoluer selon les besoins.

Le traité mettra en place un gouvernement autonome dans chaque Première Nation, qui remplacera le Conseil de bande qui lui, relève du fédéral.

Un gouvernement est une partie importante de toute société car il représente la gouvernance choisie par le peuple pour prendre les décisions qui le concerne.

Chaque Première Nation aura à choisir et à décider comment constituer son propre gouvernement et comment celui-ci agira. C'est ça l’autonomie gouvernementale !

La forme de gouvernement sera adoptée par la population de chaque Première Nation.

Pourquoi un traité ?

Parce que le conseil de bande n'a que peu de pouvoirs et est plus redevable au ministère qu'à ses membres. Ses décisions peuvent être renversées par le ministre.

Le document officiel permettant la création d’un gouvernement s'appelle une Constitution, et celle-ci sera adoptée par référendum.

La Constitution contiendra toutes les informations importantes sur le gouvernement innu et sur les relations entre les citoyens et leur gouvernement.

Même si on se donne un gouvernement et une Constitution, on conserve le statut d'Indien selon la Loi sur les Indiens.

Événements à venir



tous les événements