À la une


17 janvier 2018

L'avenir s'annonce rayonnant pour le cinéma autochtone au Canada et ailleurs

La cinéaste autochtone Alanis Obomsawin n’a jamais pensé qu’elle assisterait à un tel revirement de son vivant. Cinquante ans après avoir commencé sa brillante carrière en dépit d’obstacles majeurs en matière de financement, la réalisatrice âgée de 85 ans, qui a grandi au Québec, est euphorique de voir les films autochtones occuper une position aussi « excitante » à l’aube de 2018 grâce à de nouvelles initiatives comme le Bureau de productions audiovisuelles autochtones du Canada.

Source : http://www.ledevoir.com/culture/cinema/516572/l-avenir-s-annonce-rayonnant-pour-le-cinema-autochtone-au-canada-et-ailleurs


Toutes les nouvelles