LE BLOGUE DE PETAPAN


28 avril 2016

Le Nitassinan : un bien commun

La question des droits ancestraux et de la pratique d’Innu Aitun a refait surface dans les dernières semaines. Selon certaines affirmations, les membres des Premières Nations signataires du traité Petapan ne pourraient plus pratiquer la chasse traditionnelle, ce qui est faux puisque ledit traité protège les droits ancestraux plutôt que les éliminer.

On a également entendu des chasseurs-trappeurs affirmer que leurs familles ont un titre de « propriété » sur leurs territoires de chasse et de piégeage. Ils évoquent leurs droits ancestraux pour justifier ce titre de propriété et pour affirmer que leur gouvernement innu n’a aucune autorité sur le Nitassinan de leur Première Nation. D’autre part, il y a ceux qui affirment que la propriété n’existe pas et qu’il ne devrait y avoir qu’un seul grand Nitassinan sur lequel les Innus pourraient exercer leurs droits ancestraux en toute liberté. Mais n’est-il pas curieux de constater que ces mêmes personnes n’hésitent pas à évoquer ces mêmes droits ancestraux afin d’empêcher leurs voisins (Innus eux aussi) de venir sur leur Nitassinan chasser, pêcher et s’accaparer leurs ressources ?

Le traité actuellement à l’étude prévoit que l’Innu Assi et le Nitassinan des Premières Nations signataires constitueront un bien commun. Il appartiendra aux gouvernements locaux de voir à ce que les pratiques des chasseurs-trappeurs déjà établis sur le territoire soient maintenues. Le traité fera en sorte que les membres des Premières Nations signataires pourront exercer leurs droits ancestraux et pratiquer Innu Aitun sur Nitassinan, selon les effets et modalités prévus au traité ainsi que dans les ententes complémentaires. Les Premières Nations signataires pourront, si elles le désirent, permettre aux autres communautés bénéficiaires du Traité, de pratiquer Innu Aitun sur leur Nitassinan. Et si d’autres Premières Nations souhaitent adhérer au Traité, on verra petit à petit se réaliser le rêve d’un seul grand Nitassinan innu.   



Retour au blogue

Important :Tout commentaire ou opinion seront acceptés sur ce blogue à condition qu’ils ne soient ni injurieux, irrespectueux ou haineux.