Le Traité
Le Traité

va extraire les Premières Nations signataires du régime de la Loi sur les Indiens : terminé les conseils de bande, place aux gouvernements autonomes; fini les "réserves", place aux innu-assi en pleine propriété!

Notre Innu-Assi
Notre Innu-Assi
Eshe!
Eshe!
 
Collection du Musée de Mashteuiatsh / ©Thomas Siméon

Kuei ! Kuei !

Bienvenue sur le site Internet du Regroupement Petapan.

Le Regroupement Petapan rassemble les Premières Nations innues de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan et a pour mission la négociation et la signature d’un projet d'entente de traité avec les gouvernements du Canada et du Québec. Vous trouverez sur ce site toute l'information nécessaire pour bien comprendre le processus de négociation en cours, et les étapes à venir. Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter.

Bonne visite !

À la une
Les chefs innus de Petapan ont bon espoir de conclure la négociation d'un traité Mardi, 15 novembre 2022
Les chefs innus de Petapan ont bon espoir de conclure la négociation d'un traité Lors d'une généreuse entrevue accordée à Espaces autochtones, Gilbert Dominique, Réal Tettaut et Martin Dufour, chefs des communautés de Mashteuiatsh, Nutashkuan et Essipit, ont exprimé leur confiance d'arriver au bout des négociations le 31 mars 2023.
Lire la suite
Un sommet sur une vision commune de l'autodétermination pour la Nation innue Mercredi, 9 novembre 2022
Interrogé sur l'importance de ces négociations sur la décision de tenir un sommet, le chef Dominique répond qu'il est clair que les communautés membres de Petapan pourront présenter leur plan d'autodétermination dans les prochains jours, et qu'ils espèrent en convaincre d'autres de les appuyer ou même de les rejoindre dans leurs démarches.
Lire la suite
Toutes les nouvelles

Actualités
Dernier communiqué

LES CHEFS INNUS SALUENT L'ENGAGEMENT DE FRANÇOIS LEGAULT À CONCLURE UN TRAITÉ À COURT TERME

Les Chefs des Premières Nations du Regroupement Petapan, sont satisfaits de leur rencontre tenue le 27 septembre avec le premier ministre sortant et chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, et saluent son engagement à conclure un traité dans la prochaine année.


Tous nos communiqués



Par la bande
Pourquoi un traité ?

Parce que nos droits comme Autochtones et comme Premières Nations ne sont pas reconnus.

Pourquoi un traité ?

Parce que le statu quo veut dire attendre que les tribunaux décident sur l'existence de nos droits.

Pourquoi un traité ?

Parce que la négociation est orientée vers la reconnaissance des droits, le maintien du lien avec le territoire, la cohabitation et le partenariat.

Pour la première fois au Canada, notre formule de traité est basée sur la reconnaissance des droits ancestraux.

Le traité ne modifiera pas les droits ancestraux, il déterminera la manière dont ceux-ci seront exercés dans l’avenir.

"Arbre vivant"

Au lieu d'avoir un traité figé dans le temps, celui-ci saura s'adapter aux circonstances et évoluer selon les besoins.

Le traité mettra en place un gouvernement autonome dans chaque Première Nation, qui remplacera le Conseil de bande qui lui, relève du fédéral.

Un gouvernement est une partie importante de toute société car il représente la gouvernance choisie par le peuple pour prendre les décisions qui le concerne.

Chaque Première Nation aura à choisir et à décider comment constituer son propre gouvernement et comment celui-ci agira. C'est ça l’autonomie gouvernementale !

La forme de gouvernement sera adoptée par la population de chaque Première Nation.

Pourquoi un traité ?

Parce que le conseil de bande n'a que peu de pouvoirs et est plus redevable au ministère qu'à ses membres. Ses décisions peuvent être renversées par le ministre.

Le document officiel permettant la création d’un gouvernement s'appelle une Constitution, et celle-ci sera adoptée par référendum.

La Constitution contiendra toutes les informations importantes sur le gouvernement innu et sur les relations entre les citoyens et leur gouvernement.

Même si on se donne un gouvernement et une Constitution, on conserve le statut d'Indien selon la Loi sur les Indiens.